La charte Charte du Collectif « Blavet 2050, retour aux sources »

 

Le Blavet, l’un des principaux fleuves de la péninsule bretonne, se retrouve aujourd’hui à la croisée des chemins. Bien que sérieusement impacté et aujourd’hui menacé, il conserve encore un bon état écologique. Or en 2021, certains acteurs publics et privés souhaitent définitivement artificialiser le Blavet avec la construction de nouvelles usines hydroélectriques et de barrages, ce qui condamnerait à terme l’écosystème déjà fragile du cours d’eau. Les espèces endémiques et emblématiques qui y vivent, comme le saumon atlantique, disparaitraient alors définitivement de cet habitat, causant une perte de biodiversité irréversible.

Le collectif Blavet, composé de personnes physiques et morales ayant pris connaissance de la situation, considère que ce choix d’aménagement du Blavet va à l’encontre de l’intérêt général et que cette politique engendre des coûts environnementaux irréversibles, des investissements économiques absurdes et relève enfin d’une incohérence totale avec les engagements pris dans la Charte de L’environnement de 2004.

Conscient de ce point d’inflexion et de l’imminence d’un effondrement écologique majeur, nous souhaitons proposer une autre vision et une autre destinée pour le Blavet, celui d’un retour aux sources. Nous proposons une nouvelle politique menant à la renaturation du Blavet : mettre en œuvre les moyens pour s’opposer à toute nouvelle atteinte à l’état biologique du Blavet, démontrer l’intérêt d’un écoulement naturel et être force de propositions et d’actions pour le restaurer et le valoriser.

Nous, les adhérents, personnes physiques ou morales, à la présente charte, désignée ci-après la Charte

- considérant que la préservation de l’environnement et de la biodiversité est l’affaire de tous et que celle-ci bénéficie à tous,

Résolus à :

- s’opposer à toute nouvelle altération du Blavet, notamment la création de nouveaux ouvrages d’art portant atteinte à la continuité écologique du cours d’eau,

- favoriser la restauration de l’écosystème du Blavet,

- veiller à la limitation des impacts causés par l’homme,

- proposer un nouveau modèle économique et écologique compatible avec cette vision, en collaboration avec la Région Bretagne et les communautés du pays du Blavet,

- sensibiliser, informer et éduquer afin de transmettre ce bien commun aux générations futures,

 

Proposons de soutenir l’action du Collectif visant cet objectif et consistant, à cette fin, à se doter de moyens et à les mettre en œuvre.

Nous nous engageons à respecter l’esprit de la charte dont les valeurs suivantes : la promesse, la constance, l’imagination, la vigilance, la médiation, la pertinence et la bienveillance.

En conséquence, nous adoptons la présente Charte et nous nous associons comme membre du « Collectif Blavet 2050, retour aux sources ».

 

La valeurs du Collectif « Blavet 2050, retour aux sources »

Les adhérents à la Charte respectent son esprit et, plus précisément, les sept valeurs qui caractérisent l’action du Collectif.
Ainsi, dans la mesure de leurs moyens ou de leurs disponibilités, soit par leur aide ou leur participation directes, soit au travers des initiatives et des réalisations du Collectif qu’ils souhaiteront favoriser, les adhérents à la Charte s’engagent à :
La promesse à défendre, illustrer et soutenir les buts du Collectif, notamment en suggérant de nouvelles idées qui seront toujours bien accueillies et dûment examinées,

La constance : s’agissant d’une œuvre de longue haleine, compte tenu de l’immensité du défi d’un côté et de la modicité des actions du Collectif de l’autre, à maintenir leur aide aussi longtemps qu’il leur sera possible,

L’imagination : la contribution du collectif en termes de moyens devant rester probablement négligeable en raison du caractère protéiforme des énormes besoins et de la nécessité d’y répondre par des solutions finement adaptées, à favoriser les solutions intégrant toujours plus d’imagination et de créativité de façon à en maximiser les résultats pour un niveau de moyens donné.

La vigilance : dans un monde en mouvement rapide offrant de réelles occasions de découvrir, ici ou là, de nouveaux procédés, des ressources disponibles ou des moyens inutilisés, à favoriser, pour les détecter sans délai, la mise en œuvre d’une veille active, immense source en soi de richesse.

La médiation : à promouvoir le développement de moyens visant à détecter les besoins des uns comme celui des autres,

La pertinence : conscients des difficultés inhérentes au savoir-aider et des inconvénients, voire des dangers, que pourraient entraîner des aides inadaptées aux besoins, à s’assurer en permanence avec professionnalisme de la pertinence des conseils et des actions ainsi que de leur adéquation aux besoins.

La bienveillance : pour surmonter les inévitables frictions qui émaillent les projets ambitieux, à toujours observer la plus grande bienveillance en pensée, en parole et en acte à l’égard de tous les acteurs de cette grande entreprise.